8 février 1915 - Un général peu populaire

1915_fevrier8_231_Copyright.jpg

Wille n’est pas du tout populaire. On le traite ouvertement de vendu à l’Allemagne ; on l’appelle, par dérision, « le filleul de Guillaume le bandit ». Il est certain que Wille est bon suisse et qu’on le calomnie, mais néanmoins il n’est pas populaire, absolument pas. On n’ose plus prendre sa défense.

Commentaire

Bon patriote et bon catholique, l’abbé Daucourt s’efforce de défendre les autorités en place, y compris la figure très impopulaire dans le Jura du général Wille. Mais le curé retraité sous-estime la germanophilie du commandant en chef de l’armée suisse qui propose secrètement au Conseil fédéral, en cette même année 1915, de faire entrer notre pays dans la guerre, aux côtés de l’Allemagne et de l’Autriche-Hongrie, bien entendu.


Publications récentes