Portrait de l'abbé Daucourt

 

L’abbé Arthur Daucourt (1849-1926) est un prêtre jurassien qui prend sa retraite à Delémont en 1905. Historien, archiviste municipal, fondateur du Musée jurassien en 1910, il tient, depuis 1905 jusqu’à sa mort ou presque, un « Journal » dans lequel il consigne les événements locaux, nationaux et internationaux qui frappent son esprit ouvert et souvent caustique. Il illustre ces pages de coupures de presse, de cartes en couleurs, de tickets de ravitaillement, de communiqués officiels.

 

Il confectionne également des tableaux-reliquaires (voir ci-dessous) dans lesquels il présente des pains de guerre allemands et autrichiens, des boutons d’uniformes belges et russes, des cartouches suisses et françaises. Esprit vif, personnalité parfois paradoxale, fervent défenseur de l’autonomie jurassienne, l’abbé Daucourt nous livre des renseignements de première main sur la vie quotidienne des Delémontains de tous les milieux durant les deux premières décennies du siècle passé.