25 mars 1915 - Pain fédéral


Le pain qu’on appèle pain complet, est le pain fédéral. On n’en a pas d’autre dans toute la Suisse. Toutefois il n’est pas le même dans toutes les boulangeries. Il y en a qui est fort, lourd, de mauvais goût et qui est de difficile digestion pour les estomacs faibles. D’autres pains ont beaucoup de levure et la mie s’émiette mieux, plus léger et d’un goût plus franc, il se prête mieux.

Commentaire

L’abbé Daucourt se plaint à plusieurs reprises de la mauvaise qualité du pain fédéral. Nombre de ses concitoyens partagent certainement son avis, mais le fait de savoir que dans la proche Alsace, par exemple, même les soldats allemands sont sous-alimentés les incite à mettre un bémol à leurs critiques. Daucourt remercie du reste « nos Hautes Autorités du souci qu’elles ont de nous pourvoir de pain en somme très mangeable quand même ».


Publications récentes

© 2014 Musée jurassien d'art et d'histoire, Delémont.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now