7 novembre 1914 – Début de la censure

Le Conseil fédéral a interdit toutes les cartes postales, les gravures, images, etc. qui ridiculisent l’une ou l’autre nation en guerre, les chefs, souverains. Il édicte des peines contre les vendeurs de ces éxibitions intempestives. Il veut la neutralité absolue. C’est bien! Il fallait le faire au début de la guerre et interdire aux journaux allemands leurs scandaleux articles tout au profit des Boches. On aurait peut-être évité la division qui règne entre les Suisses allemands et français.


Commentaire

L’abbé Daucourt, pourtant libéral dans l’âme, soutient curieusement la censure des gravures et des caricatures décrétée par le gouvernement fédéral. Il pense que ces publications ont aggravé le "fossé moral" entre Romands et Alémaniques. Pour lui, Jurassien francophile, les principaux responsables de ces excès sont "les journaux allemands", c’est-à-dire, ceux d’Outre-Sarine, très favorables aux Empires centraux.


Publications récentes

© 2014 Musée jurassien d'art et d'histoire, Delémont.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now