7 août 1914 - Le premier soldat français tombe à Joncherey

1914_aout3_157_Copyright.png

A l’escarmouche de Joncherey, c’est devant la maison de mon frère Louis qu’eut lieu l’affaire. Le caporal français est allé tomber devant le seuil de la cuisine et le lieutenant allemand un peu plus bas sur la route. Tous les enfants de mon frère sont partis, lui et sa femme sont seuls à la maison avec le bétail. Mon neveu Adrien est dans l’armée française des Vosges. Il lui en cuit à présent de n’avoir pas suivi mes conseils. Son frère Albert est dans les troupes suisses près de St Gal. Je ne sais où sont leurs frères Casimir et Ernest, mais ils sont en Suisse. Je n’ai pas pu envoyer d’argent à mon frère. Rien ne passe plus. Que faire ?


Commentaire

Le 2 août 1914, à la veille de la déclaration de guerre de l’Allemagne à la France, une patrouille allemande de sept hommes, menés par le sous-lieutenant Albert Mayer, franchit la frontière française. Dans un échange de tirs avec les hommes du poste français installé à Joncherey, tenu par le caporal Jules André Peugeot, Mayer et Peugeot sont touchés mortellement. Ce sont les deux premières victimes militaires de la Grande Guerre sur le front occidental.


Publications récentes